jeudi, juin 11, 2009

Jésus était-il schizophrène ? Et que penser de Jean , schizophrène aussi?


Cela ne fait aucun doute pour moi.

Il subit trois procès ou il est lui même son propre avocat, c'est à dire son pire défenseur. Résultat: peine de mort. Il passe devant les religieux juifs, le roi des juifs et Ponce Pilate qui représente Rome. Le Roi des Juifs Hérode dit de suite de lui: "C'est un fou, il n'a pas à être jugé". Il le renvoie à Pilate. Est-ce Hérode qui comprend le mieux Jésus ? Hérode, est qualifié par Jésus de renard (Lc 13,32)

je ne crois pas que le fou soit mal vu chez les chrétiens, au contraire il tombe de fait sous leur protection, celle due au plus faible. Mais ils vont faire bien pire que les juifs avec l'inquisition, les condamnations pour hérésies, etc... Dès que les chrétiens seront les dominants dans l'Empire Romain et après, ils seront pires que les païens ou les juifs sur la question de la répression des hérésies.

Le schizophrène est-il par nature un hérétique dans un système dominant? Est-ce pour cela qu'il fait peur. Est-ce les plus intelligents des schizos qui sont les plus "dangereux" ? Les projections mentales, qui vont devenir répétitives très vite et se grouper en égrégore mortel, sont-elles des mécanismes de défense contre ce qui est perçu comme "hérétique"? En tout cas il a un problème qui ne fait que s'aggraver jusqu'à la peine de mort où d'un coup il semble se réveiller, mais comme trop tard? "Mon père et moi sommes un, je suis dans le Père et le Père est en moi."

Je n'ai aucun doute sur l'existence d'un juif nommé Jésus. un prophète? le Messie? un fou? Elle est attestée par Josèphe un historien juif qui collaborait avec Rome. "Pourquoi voulez vous me faire mourir?" Jésus répond ainsi directement aux projections mentales qu'il reçoit de la part de ceux qui lui sont de plus en plus hostiles. Il les prend pour ce qu'elles sont vraiment: des tentatives d'assassinat par intention au début, puis en acte "légalisé" ensuite. Il est sensible physiquement, j'insiste sur ce mot, à l'égrégore qui se crée. Ce n'est plus du mental, des projections, c'est devenu une réalité physique. Lorsque cet égrégore est au maximum, il angoisse terriblement, cela se voit dans les heures qui précèdent son arrestation, lorsqu'il prie dans le jardin des oliviers. Il n'est en rien paranoïaque et les schizos qui ressentent ces projections mentales et leurs conséquences non plus. Il s'agit d'une réalité qui vise à le "tuer" et qui in fine le tue bel et bien. Alors pourquoi vouloir "tuer" le schizo-mystique (est-ce un pléonasme?) Jésus?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Flavius_Jos%C3%A8phe
http://remacle.org/bloodwolf/histo [...] tm#GUERRE_
http://remacle.org/bloodwolf/histo [...] 18.htm#III

" Vers le même temps vint Jésus, homme sage, si toutefois il faut l'appeler un homme. Car il était un faiseur de miracles et le maître des hommes qui reçoivent avec joie la vérité. Et il attira à lui beaucoup de Juifs et beaucoup de Grecs (30). [64] C'était le Christ. Et lorsque sur la dénonciation de nos premiers citoyens, Pilate l'eut condamné à la crucifixion, ceux qui l'avaient d'abord chéri ne cessèrent pas de le faire, car il leur apparut trois jours après ressuscité, alors que les prophètes divins avaient annoncé cela et mille autres merveilles à son sujet. Et le groupe appelé d'après lui celui des Chrétiens n'a pas encore disparu."

Un Dieu majeur qui s'est incarné parmi les hommes comme le laisse supposer Flavius Josèphe? Il note que ses disciples lui restent fidèles !

Ce ne sont ni les récits, ni les interprétations sur la vie de Jésus qui manquent, sauf peut-être celle d'experts psychiatres, pour le considérer sous l'angle de la schizophrénie plus que probable. Raison de plus pour montrer que lors de ses procès, Hérode avait raison de ne pas vouloir le juger. J'essaie juste de poser le problème d'un jésus schizophrène. comme l'apotre jean, il en ont le comportement, les caractéristiques, mais je ne suis pas psychiatre, juste je les sens..à travers mon propre vécu de schizo, rien de plus. Il m'a semblé intéressant d'examiner la question sous cet angle, sans s'occuper vraiment ni de foi ni de religion.

Si Jésus était bien schizo, ce dont je ne doute pas un seul instant, pas plus que pour Jean d'ailleurs et même Jean le Baptiste, ...la question véritable est:
s'est-il fait piéger par l'invisible ?

l'invisible piège le schizo en lui renvoyant du vrai. Pour Jésus cela a du passer par les miracles, en lui donnant instantanément tout ce qu'il demandait... Jésus est en face de deux problèmes:
1. Qui est son père véritable. Pas Joseph, c'est quasiment certain, alors qui?
2. Il demande et il reçoit tout ce qu'il demande en actions vraies. Et donc, il s'enfonce de plus en plus dans la "deep experience".
Et puis, lorsque la schizo de Jésus éclate, il devient sdf, perd son job, entend des voix et des esprits, etc...

Il se réveille, il a les mains clouées, l'orage gronde, des nuages noirs, les légionnaires plaisantent, jouent aux dés et montent la garde. Les juifs se sont retirés depuis longtemps. Il ne reste que Marie, sa mère, Marie Madeleine la femme qui l'aime, l'apôtre Jean, schizo comme jésus et c'est pour cela qu'il est le seul à le comprendre un peu. Les autres ne sont pas là...

Et puis se pose cette question: Jésus est-il à gauche ou à droite? Démocrate ou conservateur?
Parce que "ses" églises, celles qui se réclament de lui peuvent être classées à droite très souvent, plus de 80%?. Il n'existe que quelques confréries ou ordres qui pratiquent vraiment certains aspects du christianisme.

Reste la question, celle que pose tous les disciples au début: "est-il le Messie?"


mercredi, juin 10, 2009

Le normopathe Platon a t'il fait assassiner le schizophrène Socrate ?


Une question difficile. Un sujet intéressant il me semble.

"Les hallucinations auditives de Socrate, que ce dernier attribuait à un dieu (Apollon) et qui l’interrompent dans ses paroles ou dans ses actes, ressemblent, pour les médecins du XIXe siècle, à des symptômes d’aliénation mentale. En effet, les récits sur certains épisodes de sa vie décrivent des comportements inexplicables, tels le fait d’interrompre une discussion, d’agir comme s’il était seul, puis de reprendre la conversation comme si rien ne s’était passé."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Socrate

Ainsi à l'origine de la philosophie se trouverait la psychose d'un homme.Socrate schizophrène, c'est pour moi une intuition, une réalité car j'ai l'impression de comprendre ses comportements ou certains d'entre eux. Une psychose qui semble avoir été diagnostiquée dans son cas. Oui mais pourquoi cette mise à mort?

La négation d'un crime, c'est connu... Et Pourquoi, comment cet assassinat de Socrate? D'abord par un égrégore: projections, calomnies, railleries, insultes, campagne de diffamation....jusqu'au procès de mise à mort.

La schizophrénie de Socrate est visible de tous, elle s'aggrave avec le temps. Au début, il n'est pas perçu comme dangereux, mais comme un original, un colérique à la langue bien pendue, etc... Mais il dérange, il lit et les âmes et les messages... Une personne à éliminer. L'égrégore, ceux qui voulaient l'éliminer ont très bien su le fabriquer. Le pire avocat de Socrate? Lui même !Encore une preuve de sa schizo bien réelle. Pourquoi les normaux projettent-ils vers un schizo qu'ils repèrent si facilement?

La question est: Pourquoi Athènes ressent-elle Socrate comme un danger pour le condamner à mort ? Bon, ce "couillon" de schizo, :lol: , je blague, je blague, (on peut bien rire de soi même, non?) veut se défendre lui même et il n'a pas conscience ou trop bien d'être le pire avocat qui soit. Même ses accusateurs auraient été meilleur avocats que Socrate lui même pour défendre lui même. On le condamne et on lui demande de fixer sa propre peine. On ne veut pas le condamner à mort donc. Ce "couillon" va répondre qu'il veut être récompensé! Il se prend la peine de mort. La question: que cherchait Socrate? Ou que cherchait l'invisible derrière Socrate?

A partir de quel moment les projections des normaux d'Athènes sont elle un véritable acte criminel contre Socrate, avec une intention très claire de le "tuer", de l'éliminer? Dès le tout début. Socrate en schizo a compris tout de suite ce dont il s'agissait et il développe ses symptômes comme une protection pour dire: "je suis inoffensif". Était-il si inoffensif que cela?
Dans l'acte d'accusation, il est accusé de corrompre la jeunesse, de ne pas respecter les Dieux de la cité, etc... Tout est-il faux dans cet acte d'accusation?

Encore des questions:
1. Aristophane se moque ouvertement de Socrate dans ses pièces avec une intention de le "tuer". Pourtant, ses pièces le montrent assez, c'est un humaniste. Alors pour cette intention délibérée de "tuer" Socrate? Par quoi se sent-il en danger?
2. Socrate ne provoque t'il pas la situation lui même. Quelle idée que de se faire sacrer comme l'homme le plus sage de Grèce par l'oracle de Delphes? Bon, ce n'est pas lui qui fait la demande, mais le résultat est le même: c'est une forme de provocation.
3. Et pourquoi Socrate s'en prend t'il à ces vipères de Sophistes comme Jésus s'en prendra aux Pharisiens. Est-il libre en faisant cela?
4. Quel est le degré de manipulation de l'Invisible sur Socrate?

Les normaux sont -ils bien conscient de leur volonté de tuer? Oui, et même avec préméditation !
Bon dans leurs lois ils ne risquent rien, sauf que... Mais de quoi veulent-ils se protéger en faisant cela? Du schizo ou de l'invisible derrière le schizo?

Il est reproché à Socrate de ne pas honorer comme il se doit les Dieux d'Athènes. Il est donc perçu comme hérétique. http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9r%C3%A9tique
Cela ne mérite pas la peine de mort à Athènes, sauf que Socrate provoque les juges lors de sa condamnation. Il veut être récompensé, pas puni. Il n'a fait que du bien à sa ville! Al Capone disait aussi qu'il n'avait fait que du bien à Chicago. Que ce serait-il passé si Jésus et Socrate avait eu accès aux traitements de la Schizophrénie?

Dans le cas de Jésus et de Socrate, il est possible de voir de suite cette formation d'un égrégore mortel. Cela commence par des railleries, des insultes, des provocations et cela ne fait que s'amplifier dans un seul but, tuer! La solution passe par l'élimination du schizo qui dérange.
Leurs histoires très similaires sont sans équivoques. Au début de son ministère, Jésus est heureux, il parle du royaume des Cieux, des béatitudes. A la fin, il ne fait que se défendre contre les attaques qui fusent de tous cotés. Socrate ne s'attend pas à un tel procès qu'il trouve absurde, sans fondement, sauf que ce procès le tue bel et bien. Il s'agit de réalité, pas de problèmes secondaires comme voudraient le faire croire les normaux qui savent très bien ce qu'ils font lorsqu'ils enclenchent ce processus projection-égrégore mortel-assassinat (peu importe la manière, souvent à petit feu, caractéristique d'un égrégore). Les faits sont là ! :jap:

L'essentiel, qui est derrière le schizo, que lui voit ou entend, qui donne des indications précises et exactes et que les normaux ne voient pas ou n'entendent pas: l'invisible sur lequel est connecté le schizo. Cherchent-ils à tuer ou à comprendre avec leurs moyens?

Pour moi Jésus et Socrate se font pièger par l'invisible et s'enfoncent de plus en plus dans ce contact privé avec cet invisible. Cela les isole de plus en plus du monde et de la cité. Ils ne se rendent plus compte combien ils provoquent les normaux. La haine grandit et s'exprime lors des procès. Condamnés à morts, ils se sentent abandonnés par l'invisible. Comme un réveil. Puis la schizo reprend le dessus et ils se tournent vers l'invisible pour trouver le salut dans une promesse, juste avant de mourir.

Il ne s'agit pas de théories mais de prendre appui sur deux exemples célèbres pour à partir de leurs cas, il existe une abondante documentation, en tirer des éléments utiles pour mieux se comprendre. Pour ce faire, je ne m'occupe en rien du coté spirituel ou philosophique et j'en reste à la schizophrénie qui me semble une évidence dans le cas de Jésus et de Socrate.
Voici par exemple une première observation:
1. MÉFIEZ VOUS DES INFORMATIFS VRAIS DANS L'INVISIBLE ! posez vous la question de savoir si l'invisible ne cherche pas à vous piéger par ce moyen.
2. Il découle de cela que plus le schizophrène fait des incursions dans l'invisible, plus il s'enfonce dans sa schizophrénie jusqu'à l'irréversible.

Les questions sont elles en soi une forme de réponses? Il n'est pas possible de répondre en disant ceci est la vérité. Il n'est que possible de répondre en disant: ceci est une hypothèse et rien d'autre. Elle a le mérite d'être écrite et donc d'être discutable. Quelle est donc cette hypothèse? Elle accorde une sorte de bénéfice aux normaux pour expliquer leurs comportements criminels. Ils n'ont pas accès à l'Invisible, mais comprennent que le schizo lui possède un accès direct et privilégié. Les normaux en sont jaloux. relisez les évangiles et les propos des docteurs d'Israël:
"Dieu te parlerait à toi, qui n'est rien, et nous qui sommes docteurs, qui connaissons les écritures, qui respectons les lois et tous les commandements, Il ne nous parlerait pas! "

C'est ce même type de jalousie des normaux contre Socrate dont il faut rappeler qu'il fut consacré par l'oracle de Delphes comme l'homme le plus sage de Grèce. Alors les normaux veulent savoir et c'est pour cela qu'il vont "titiller" le schizo. Mais comme les schizos leur renvoient souvent des paroles dures, sans concessions, des paroles qui viennent de l' invisible en fait, les normaux se vexent vite et leur haine grandit. Les normaux voulaient des louanges hypocrites, tout ce qui plait aux puissants dans nos sociétés ou cela fait partie du rituel du pouvoir. Sauf que le schizo retransmet tel quel ce qu'il reçoit de l'invisible et ce dernier n'a visiblement que très peu de considération pour les puissants où ceux qui sont dans cette illusion, en vie dans ce monde. A partir de là, le schizo scelle son sort. Un bon conseil: méfiez vous de l'invisible si vous voulez vivre vieux! (je blague.. :lol: )

Le problème du schizo est en fait un problème à multiples. Je m'explique:
1. Son informatif qui vient de l'invisible est vrai.
2. plus il se connecte à l'invisible, plus il est schizophrène.
3. plus il se connecte à l'invisible, plus il se déconnecte du réel et des autres.
4. plus il se déconnecte des normaux, plus ceux ci, comme s'ils voulaient savoir l'agressent.
5. comme l'invisible parle un autre langage, le schizo pourait servir de traducteur pour convertir le langage en non vie de l'invisible (souvent un informatif très pur) en langage de vie (souvent un descriptif) sauf que cela ne lui attire que des ennuis.
En conclusion, bien des schizos ont compris qu'il valait mieux se taire, sauf que l'invisible les pousse....

Ce que l'on remarque dans les vies des schizophrènes probables de Jésus et de Socrate, c'est comment les normauxpathes les poussent dans leurs extrêmes limites et ce jusqu'à la mort "légalisée", pour accéder à l'invisible. Regardez ce qui se passe ensuite. Combien de dizaines de milliers de livres, si ce n'est de centaines de milliers n'ont-ils pas été écrits sur Jésus ou sur Socrate. Comme quoi, des milliers d'années après, les normauxpathes se posent toujours la question: Qu'y avait-il derrière ces schizophrènes. :lol: Ils n'auront jamais la réponse puisqu'ils ont supprimé la porte qui permettait d'y accéder. Toute l'intelligence des normauxpathes....

Tant qu'ils étaient en vie, ces schizos faisaient rire, ils n'étaient pas pris au sérieux, ou bien généraient des haines incroyables contre eux. Une fois morts, ils sont appréciés et aimés....
Décidément, allez comprendre les normaux!

Il est plus que très fortement probable que les Prophètes d'Israël étaient des schizos, il faut même se demander si ce petit peuple n'a pas une prédisposition à la schizophrénie, ce qui pourrait être vérifié de façon statistiques, ils ne manquent pas de bons docteurs en Israël. Si l'on regarde même dans le cas de Mahomet, il souffre d'une anomalie cérébrale, il le reconnait lui même en disant qu'il n'est pas un élément e la révélation qui ne soit fait sans douleurs dans sa tête. Il semble même qu'il meure de cela à la fin. La schizophrénie est-elle à la base des religion "révélées?". Ou bien les religions sont-elles schizophrènes?

Un rapport avec l'intuition? Oui, pour comprendre le sens. Un poltergeist n'est pas une hallucination, c'est une réalité physique, c'est mesurable. L'intuition intervient pour en comprendre le sens. En fait, je suis face à un réel mystère. Je n'ai que des questions, pas véritablement de réponse. Une confiance s'est installée avec la Divinité au Masque Sans Visage, j'ignore qui Elle est vraiment, sauf qu'Elle a beaucoup d'humour et qu'Elle est capable de faire dans la réalité physique des choses stupéfiantes. Mais même si j'ai confiance dans ce contact venant de l'invisible, je garde mes distances et je reste très prudent. Je vérifie toujours et je n'accepte jamais rien sans vérifier et me demander où l'invisible veut en venir vraiment. C'est à mon avis un des grands dangers de la schizophrénie, celui où le schizo se trouve confronté à un informatif vrai en provenance de l'invisible. Il a vraiment de quoi perdre la tête plus il va avancer...

Les autres projettent sans arrêt et déforment...de ce fait ils ne peuvent pas vraiment comprendre. pour comprendre, il faut rester le plus neutre possible, ne pas se laisser influencer, surtout par soi même, ce qui est bien le pire, etc.... C'est une Athanatos, et tous les Athanatos peuvent agir sur la réalité physique de façon spectaculaire et totalement incompréhensible en l'état actuel de nos modestes connaissances sur la réalité physique, dont nous ne savons au plus qu'à peine 5% et encore....

Il faut rester modeste, et juste prendre cela très cool et le plus neutre possible ou même avec humour, sans se prendre au sérieux. c'est déjà bcp.... Une réalité physique c'est une réalité observable et mesurable, pas une hallu donc. de fait n'importe qui peut observer et mesurer...sauf que...les modifications sont intentionnelles et que l'intention vient d'un Athanatos et donc que l'intention réelle n'est elle pas du tout observable ni mesurable. seules les conséquences sont observables, mais avec les Athanatos, il faut toujours rester prudent, sur tout.

Par exemple, dans le procès de Socrate, le principal de l'accusation n'est pas formulé, mais il est bien question de fait d'accuser Socrate d'avoir causé la ruine d'Athènes. Cela vient du fait qu'Alcibiade était un disciple de Socrate et que c'est ce même Alcibiade qui avait préconisé la désastreuse expédition de Sicile. Pourquoi si Socrate était l'homme le plus sage de Grèce, n'a t'il rien fait pour empêcher Alcibiade de lancer sa cité dans une aventure périlleuse? C'est en cela qu'il est accusé d'avoir corrompu la jeunesse et considéré comme responsable des malheurs. L'accusation n'est pas si fausse. Et c'est pour cela qu'il faut se méfier des Athanatos, des "messages", des informatifs, surtout s'ils sont vrais, car NOUS NE CONNAISSONS PAS LES INTENTIONS RÉELLES ET FINALES DES ATHANATOS.

C'est exactement ce que dit Socrate, il n'est pas responsable des actions des autres, ni même de l'usage qu'ils peuvent faire de son enseignement ou de ses recherches. Mais le tribunal juge qu'il est bien responsable. Il ne faut pas sous estimer l'impartialité et l'objectivité du tribunal. Penser que Socrate est le bon et le Tribunal la brute et les accusateurs les truands serait bien simpliste.

Socrate s'est fait "pièger" par l'invisible , c'est ce qui aurait du être dit publiquement devant cet honorable tribunal d'Athènes et d'expliquer pourquoi et comment. Sauf qu'il n'y avait personne pour défendre cette thèse.

C'est mon point de vue, mais je crois que les accusations ne sont pas sans fondements, même si précédées d'une série de campagnes de railleries, de calomnies. De même, les accusations contre Jésus sont vraiment fondées si l'on se place du coté des Pharisiens par exemple. La suite montrera qu'il essaie bien de créer un mouvement qu'il faut qualifier de sectaire et qui va contre le système dominant. Je dis cela pour se projeter si possible un peu dans les époques et essayer de comprendre par soi même en oubliant les versions rabâchées depuis des milliers d'années. Les Pharisiens sont-ils les méchants? Pas si sur.

Ont-ils dit des choses vraiment nouvelles? par exemple le "aimez vous les uns les autres" de Jésus se trouve déjà dans l'Ancien testament. De même les prétendues nouveautés de Socrate en matière de Philosophie, cela faisait des millénaires que des philosophes les exploraient, comme Thalès par exemple. Socrate et jésus sont jugés "dangereux" car ils vont contre le système dominant dans lequel ils se trouvent respectivement. C'est un réflexe classique de Système dominant mais la schizo devient alors un danger car les schizos ne peuvent vraiment se défendre et sont pour eux même les pires avocats, ceux qui ne font qu'aggraver les choses. Si en plus l'Invisible joue en donnant systématiquement du Vrai aux schizos, ces derniers vont s'enfoncer dans les contacts avec l'Invisible dans des deeps expériences et se déconnecter de plus en plus du système dominant, ce qui cause leur perte. Ils ne causent pas leurs propres pertes puisque in fine ce sont bien eux les gagnants. Eux survivent dans les œuvres et ceux qui les ont condamnés ont disparu dans l'oubli quasiment total.

Ce ne sont pas les schizos qui causent leurs pertes mais ce sont ceux qui s'en prennent aux schizos qui délivrent un informatifs ou des actions "vraies". Ceux qui s'en sont pris à Jésus, Socrate, Jeanne de france, etc... ont causé eux même leur propre perte et ce bien plus loin que tout ce qu'ils pouvaient imaginer et concevoir au moment des faits. Et pourtant, c'était des docteurs, des rois, des généraux, ...toutes des personnes que l'on aurait pu croire "intelligentes".

Pour ma part, je ne les considère pas comme des boucs émissaires, même si dans le cas de Jésus l'expression est utilisée dans "l'agneau qui ôte les péchés du Monde" ou qq chose comme cela.
le scénario est:
1. le schizo tombe sur un informatif ou des actions vrais. Il veut en savoir plus.
2. les normaux s'aperçoivent de cela et veulent aussi en savoir ou en avoir plus.
3. L'invisible donne, le schizo est de plus en plus schizo, les normaux veulent de plus en plus savoir...le jeu subtil de l'invisible ne peut plus être arrêté à un moment donné.
4. S'en prendre au schizo est une erreur majeure qui produit l'effet inverse et répand l'incendie au lieu de l'éteindre.

Jésus reçoit la visite de nuit de la part de Nicodeme qui est un éminent docteur et savant juif et ce dernier ne comprend rien à ce que dit Jésus. Nicodème sera cependant le seul à prendre un peu la défense de Jésus lors du Procès devant les juifs conduit par Caïphe. De même Socrate est entouré par l'élite intellectuelle d'Athènes, Platon n'est pas le seul à l'écouter assidument et à se rendre compte que l'informatif de Socrate est vrai. C'est d'ailleurs ce qui sert de base à l'accusation pour le procès: Socrate corrompt la jeunesse et l'élite intellectuelle. L'ironie de Socrate ou d'un Jésus, ce dernier n'en manque pas non plus, cela fait partie d'un procédé pédagogique. C'est donc une chose secondaire face au problème que posent des informatifs ou des actions vraies. Socrate et Jésus sont des mortels, ce que je veux dire par là, c'est que leurs véhicules corporels sont dans le temporel et que ceux ci doivent disparaître à un moment donné. Plus tôt , plus tard, ne change rien à cet aspect d'une destinée de mortel. Nul ne peut échapper à cela et c'est la base de cette distinction très nette comprise très tôt par les grecs entre ces deux concepts: Thanatos et Athanatos.

Il est une chose importante et que personne, aucun historien ne prend la peine de se pencher sur cela, c'est que Socrate n'est pas le seul schizophrène a faire passer à Athènes les messages venant des Athanatos. Il en existe un autre moins connu, plus spectaculaire, c'est Gylippe. Juste avant l'expédition de Sicile, des statues sont mutilées et on ne saura jamais la vérité sur cette affaire qui coutera à Alcibiade le commandement en chef du corps expéditionnaire d'Athènes et de ses alliés. Et Alcibiade était le seul à pouvoir conduire cette expédition très hasardeuse avec des chances de succès. Nikias et Démosthènes qui le remplacent font de leur mieux et Syracuse est sur le point de capituler. Arrive le général Gylippe de Sparte, armé de son bâton et de très maigres renforts et qui fixe ses conditions à Athènes: "je vous laisse 5 jours pour évacuer entièrement la Sicile". Bien sûr, les Athéniens se moquent de lui, ne le prennent pas au sérieux, mais ils déchantent vite. Ils perdent les batailles clés des Epipoles et du Plemmyrion, et se retrouvent encerclés. Ils perdent même les batailles navales, veulent fuir par terre et sont exterminés ou réduits en esclavage. Un désastre total. Puis ce sera la chute d'Athènes qui doit raser ses longs murs. C'est de cela dont on veut accuser indirectement Socrate lors de son procès, non pas comme un bouc émissaire mais comme un corrupteur des "valeurs" d'un peuple. Alcibiade, son disciple a rallié Sparte et a joué un grand rôle dans la défaite d'Athènes, notamment avec la fortification de la place stratégique de Dékélie. Le désarroi d'Athènes est total. Les hommes se sentent comme victime de la colère des Dieux. S'en prendre à Socrate c'est s'en prendre aux Dieux qui sont derrière lui et que l'on ne peut atteindre. Une erreur classique due à l'aveuglement. Tout n'est pas faux dans le procès, sauf ce point qui est la clé du procès. En cela, et Socrate, et Athènes ont été piégés par les Dieux.

Le schizo Socrate, celui de la réalité, pas celui des contes de fées dans les milieux intello, était un quasi sdf, très pauvre, qui entendait un daemon lui parler dans sa tête, incapable vu son handicap de faire vivre sa famille et qui souffrait de logorrhées chroniques.

Et puis comment ne pas suspecter Platon, le bourge intello qui se donne le beau rôle, qui fait de Socrate un martyr une fois mort, tout cela pour vendre ses bouquins, son platoniscisme
insipide parfois (souvent? très souvent?). Platon est-il un normauxpathe de plus qui se rend compte de la créativité du schizo Socrate et qui cherche à le voler, ce qui est toujours plus facile une fois mort et même, l'histoire de Van Gogh le montre, cela rapporte bien plus et c'est peu dire.
Non, Platon, on peut se demander s'il n'est pas impliqué de façon criminelle dans le procès de Socrate vu qu'il en a tiré un intérêt évident. Avant de rencontrer l'inclassable Socrate, Platon a l'honnêteté de le reconnaitre, il était le plus nullissime des écrivains. Alors pour sortir des sentiers battus par la propagande massive des normauxpathes, Platon a t-il fait assassiner Socrate de façon légalisée pour le voler? Il en avait largement les moyens au vu de sa position sociale.

Socrate n'est qu'un schizo perdu dans une lutte féroce entre normauxpathes pour s'assurer le contrôle de la Grèce. Un conflit politico militaire entre deux partis, les conservateurs, oligarques, propriétaires et que l'on pourrait classer à droite ou même souvent dans l'extrême droite, et de l'autre coté, les démocrates, les "arrivistes" du peuple (démos presque daemon :lol: ) qui sont entreprenants, réclament des droits, font des affaires etc... La mutilation des statues avant le départ d'Alcibiade, un patricien richissime qui comme Caesar à Rome, choisit le camp du démos, par opportunisme politique, est un coup probable du camp adverse, celui des conservateurs, pour renverser la démocratie et faire échouer l'expédition de Sicile et ils vont réussir. Pauvre schizo Socrate, qui vit dans son monde pour échapper peut-être à cet univers impitoyable. Il innove, il crée et il ne tire pour lui même aucun bénéfice, sauf une condamnation à mort qui arrange ceux qui d'une certaine façon (d'une façon certaine) le volent. Ils ne feront que cela, exploiter ce filon....

Je pense que les schizos sont créatifs parce qu'ils semblent ne pas avoir peur d'aborder les hypothèses, même les plus folles, sans oublier que ce ne sont que des hypothèses. Socrate souffre de logorrhée chronique et je comprend un peu cela car j'ai ce problème aussi dans mon diagnostic. Écrire est un très bon traitement. Parler ne fait qu'amplifier la schizo et ce symptôme particulier. Voilà, il ne s'agit que de cela. Mais le cas de Socrate est fort intéressant car il est incroyablement moderne, on pourrait même dire d'actualité ou presque. Question droits d'auteurs et propriété intellectuelle, il pèse très lourd mais c'est du virtuel au vu de la loi car les paroles ne peuvent justifier des droits. Socrate cause, Platon note tout et publie et enseigne ensuite en faisant payer.... :hello:

La schizo de Socrate, que je la "sens", je ne suis pas apte à la diagnostiquer du tout, mais en parler est fort instructif. Je crois même que cela aide beaucoup pour comprendre son propre cas et l'intérêt c'est qu'il existe une abondante documentation, plus ou moins exacte, peu importe, en discuter ne fait aucun tord, au contraire, on le voit bien avec les innombrables commentaires de leurs livres par les juifs et qui sont réputés pour être un peuple "intelligent". Donc une autre question concernant le schizophrène Socrate. Est-il de gauche ou de droite? Parce que c'était la base de toute cette agitation en Grèce, de ces guerres entre cités, ce conflit politique majeur entre conservateurs et démocrates. Sarkozy veut éliminer l'esprit 68. Finalement rien de bien nouveau sous le soleil? Ce problème des projections est un réel problème qui empêche souvent d'avancer. C'est pour le contourner que les juifs ont compris qu'il fallait discuter des cas présents dans leur longue histoire, façon de se comprendre à travers des autres, qui ne projettent plus rien, puisqu'il ne reste que la mémoire d'eux et de leurs vies.

Socrate pouvait être violent, il était quasi sdf, incapable de faire vivre sa famille, inapte à toute sortes de choses, souffrant de logorrhées, entendant une voix dans sa tête, son daemon qui lui donnait le "Non" ou "faux". Et le gros problème de Socrate, son immense problème, c'est que le faux donné par son daemon était toujours juste, exact. Le faux était bien faux. Voilà, je ne trouve aucune sagesse là dedans. Juste un schizophrène, handicapé, inadapté, s'enfonçant de plus en plus dans sa schizo, et face à un gros problème: qui lui donne un faux exact et pourquoi? Les normaux trouvent-ils Socrate sage comme pour s'excuser du crime commis et c'est bien d'un crime qu'il s'agit et même d'un crime contre l'humanité. Facile de voler, de spolier, ou d'assassiner des schizos qui ne peuvent pas se défendre.

Les Dieux font comme un cadeau à Socrate, ce "Non", ce "Faux" qu'il perçoit de façon exacte dans sa tête. Il est le seul à comprendre vraiment ce dont il s'agit et c'est pour cela que les Dieux (Athanatos) l'ont choisi. Cela en fait le plus créatif des philosophes mais il n'en tire aucun avantage. Est-ce les normaux qui le réduisent à la misère pour le voler (Platon ne fera que cela à mon avis) et ensuite le mettre à mort et exploiter le filon Socrate ? Cela fait partie des problèmes rencontrés par les schizophrènes parmi les normaux. Les exemples ne manquent pas.

Intéressons nous à PLaton. L'hypothèse que je pose ici est totalement originale, il est le commanditaire de l'assasinat de Socrate pour le voler, en totale impunité, un procédé de normauxpathes classique face à un schizo très créatif.
Il est en tout cas certain que Platon appartenait à une famille aristocratique. Du côté de son père, la généalogie est cependant des plus douteuses : Ariston prétendait en effet descendre de Codros, dernier roi légendaire d'Athènes. La généalogie est plus certaine du côté de sa mère, Périctionè : elle descendait d'un certain Dropidès, proche de Solon. Elle était également la cousine germaine de Critias et la sœur de Charmide, deux des Trente Tyrans d'Athènes en -404.
Déjà un lien évident avec ceux qui décident ou des raisons politiques du procès contre Socrate.
la philosophie occidentale n'est qu'une suite de notes en bas de page aux dialogues de Platon.
Platon notait tous les entretiens avec Socrate. Il savait la valeur inestimable de ce qu'il notait.

Platon avait les relations les plus intimes avec le parti oligarchique qu'il honnissait, et semble n'avoir pas été insensible à la célébrité de sa famille, qu'il mentionne dans le Charmide et dans le Timée. Il est le petit-neveu de Critias et le neveu de Charmide, tous deux du Conseil des Trente Tyrans, un régime de terreur imposé par Sparte à la fin de la guerre du Péloponnèse, pendant neuf mois, en -403. Critias et Charmide étaient aussi tous deux disciples de Socrate.
Des disciple qui vous veulent du bien comme pour Jésus?
Malade, il n'assista pas à la mort de Socrate en -399. Inquiet sur le sort des disciples de Socrate. Platon fonda, à Athènes, près de Colone et du gymnase d'Acadèmos, en -387, une école, l'Académie, sur le modèle des pythagoriciens. Il y enseigna pendant quarante ans.
« Platon, je crois, était malade. » On ne saurait mieux faire sentir l'incertitude des relations entre Socrate et Platon que par ce je crois écrit par Platon, à propos de lui-même.
Cool, juste des questions à partir d'exemples pour essayer de comprendre... :hello:

Le daïmon (δαίμων) Dans ses dialogues, Platon montre un Socrate qui entend une voix en lui-même, la voix de la conscience morale (cf. l’épisode du refus de s’évader dans le Criton) qui apparaît liée aux crises de paralysie. Le bon génie, ou δαίμων, de Socrate apparaît comme la voix qui lui disait ce qu’il ne devait pas faire, elle n’est donc pas protreptique mais aprotreptique. Le démon de Socrate a donc la même fonction vis-à-vis de Socrate que Socrate lui-même vis-à-vis de ses interlocuteurs. Je ne vois pas ce que des informatifs vrais ont à voir avec la parano ?

l'accord comprend une mesure d'amnistie générale, interdisant à quiconque de rappeler le passé sous peine de mort : « Nul n'aura le droit de reprocher le passé, aux Trente, aux Dix, aux Onze et aux anciens gouverneurs du Pirée, ni même à ceux-ci après leur reddition de comptes » (Constit. Ath., XXXIX, 6). En vertu de cela, ce sont les accusateurs de Socrate qui auraient du être poursuivis et condamnés.

Mon hypothèse n'est bien sur qu'une hypothèse, mais c'est un schéma classique, souvent occulté que l'on rencontre chez bien des schizophrènes célèbres et innovants qui sont d'une bien plus grande valeur morts que vivants, les normauxpathes le comprennent vite. Platon n'assiste pas au procès, soit disant malade ou bien pour ne pas apparaitre dans son vrai rôle de commanditaire qui sait que tant que Socrate est vivant, il ne peux pas publier librement tout ce qu'il a soigneusement noté et copié. Socrate un danger pour Athènes? Allons donc, sa schizophrénie est dégénérative, elle a du empirer au point que ses dix dernières années se perdent. Il est ce qu'il est vraiment, un schizo qui a perdu pied avec la réalité, facile à faire condamner dans un procès ou comme tous les schizos il est bien pour lui même son pire avocat face à des normaux majoritaires à plus de 99% et qui vont fonctionner en normaux. Non, la mort de Socrate intéresse et ils sont nombreux à vouloir l'héritage de toutes ses innovations. Sauf qu'il semble vouloir vivre encore et toujours, même si de plus en plus délirant probablement ou déconnecté de la réalité.
"Un de ses disciples, Euclide de Mégare, en 405 av. J.-C., fonda la première école des "Petits socratiques" : le mégarisme
Les dix dernières années de la vie de Socrate sont presque totalement inconnues. En 400 av. J.-C., un autre disciple, le provoquant Antisthène fonda la deuxième école des Petits socratiques : le cynisme. L'année suivante, Aristippe fonda la troisième école : cyrénaïsme."

Vu l'état mental de Socrate, son procès ne pouvait pas avoir lieu. De nos jours je pense que des psychiatres s'y seraient opposés. Le récit de Platon ne semble pas conforme, surtout qu'il n'y était pas, cela ressemble comme pour Jeanne de France à une carte postale truquée pour la postérité, embellie mais où l'essentiel n'y est pas.

Socrate, comme Jésus, comme d'autres schizos, parle mais n'écrit pas. C'est lui qui souffre de logorrhées qui devaient être délirantes comme sa schizo n'était pas traitée vers la fin de sa vie. Il n'était plus un danger pour personne, sauf que sa vie même dérangeait. Platon allait très bien. un pur aristo qui savait très bien parler, lire, écrire et donner des cours dans son école. Un surdoué certes, mais un normal adapté. Et il n'est pas plus présent au procès que les apôtres sauf Jean ne seront au pied de la croix. Là aussi, cela pose des questions.... Il existe comme une sorte de synchronicité entre cette absence des "disciples normauxpathes" lors des procès et des exécutions ou crucifixion et le moment le plus important de la vie de celui qu'ils ont choisi pour maitre, rabbi, messie, peu importe. Ils manquent l'essentiel ! Étrange en soi, non? Ne sont-ils pas aptes à comprendre ou bien simplement plus complices de ces exécutions qu'ils ne veulent le dire?

Peut-être ne voulaient-il pas "voir". C'était la chose la plus importante à voir pourtant, celle ou le schizo se réveille et comprend, comme Jeanne sur son bucher, Jésus sur sa croix, Socrate dans sa prison. Un instant le schizo s'aperçoit qu'il n'a que très peu de vrais amis, de ceux qui l'aiment vraiment pour ce qu'il est, ou pas du tout, comme Jeanne qui est bien seule. Les voix les ont quittés. Ils vont mourir. Alors quoi d'autre si ce n'est l'espérance. Ils se souviennent que l'informatif qu'ils ont reçu était vrai. Ils s'en remettent à cet "invisible" qui les a conduit....

Et puis cette affaire pose avant tout le problème de l'héritage. Comme pour Jésus, il sont nombreux à se rendre compte de la valeur exceptionnelle des innovations lancées par un schizophrène, totalement inadapté au monde dans lequel il vit.

Pour Socrate, nous le voyons, plusieurs écoles se créent à partir de ses idées. Il ne nous reste de nos jours que Platon ou presque. Mais Platon est-il fidèle à Socrate, le vrai Socrate, celui qui enseignait dans les rues sans se faire payer pour ses cours d'une valeur inestimable. Je ne crois pas du tout. La version donnée par Platon est une pure version de normopathe, de bourge aristo qui appartenait à l'élite sociale et culturelle d'Athènes et qui verse à droite si ce n'est plus.

C'est très similaire pour Jésus où l'on retrouve cette récupération à droite, de bon ton, très édulcorée, très caviar, d'un enseignement donné gratuitement, dans la rue, par un schizophrène, Jésus en a tous les comportements et même les symptômes. Mais comment un Paul, l'apôtre autroproclamé dira de lui Jean qui le détestait, peut-il parler d'un Jésus qu'il n'a pas écouté.

Nous sommes en présence de normopathes intelligents, qui ont compris qu'ils étaient en présence d'un véritable filon et qui voulaient l'exploiter dans leur propre intérêt. Platon y réussira très bien. Il y réussira d'autant mieux que Socrate n'était plus là pour apporter quelque contradiction que ce soit, à son habitude, dans la rue. Pour Jésus, c'est la même question: les apotres normopathes, visibles du fait qu'ils n'étaient pas au pied de la croix, n'avaient-ils pas un intérêt dans la disparition de leur maitre? Rien de bien nouveau sous le soleil....

Attention, il ne s'agit que d'hypothèses. Platon était peut être juste un aristo surdoué qui se cherchait, qui découvre Socrate et devient un assidu de ses cours. Il ne veut pas se montrer au procès par prudence, vu sa position sociale et donc sa bonne lecture des codes non écrits dans la société d'Athènes. Il restitue une oeuvre extraordinaire qui contribuera beaucoup à la légende de Socrate.


samedi, mai 02, 2009

Les Mille et Une Nuits.

"Les Mille et une nuits représentent depuis leur forme primitive, un livre structurellement ouvert. Elles forment une suite qui pourrait continuer indéfiniment. Cette interprétation est confirmée par Borges qui en parle comme d’un livre inépuisable où l’on ajoute le singulier à l’innombrable, "une nuit à l’infini des nuits"

"l’apparition d’un nouveau personnage entraîne immanquablement l’interruption de l’histoire précédente, pour qu’une nouvelle histoire, celle qui explique le "je suis ici maintenant" du nouveau personnage, nous soit racontée. Une histoire seconde est englobée dans la première ; ce procédé s’appelle enchâssement"

"on pourrait définir le mythe de Shéhérazade comme l’évoque Yourcenar, mythe dont elle s’inspire aussi, c’est-à-dire "comme une espèce d’admirable chèque blanc sur lequel chaque poète, à tour de rôle, peut se permettre d’inscrire le chiffre qui lui convient."


S'inventer ses propres séquences imaginaires, c'est inventer sa propre liberté, c'est chercher son je véritable par des jeux. Sheherazade "l'autre" parmi "eux" ? oui très probablement. Et vous aurez compris pourquoi son histoire des mille et une nuits se poursuit à l'infini. Sheherazade ou bien Shahrzad est une schizophrène et une autiste légère. Il est vraiment étonnant que nous soyons les premiers à dire cela!

Dante Aligieri


Dante Alighieri ou la découverte d'une psychanalyse bien plus moderne et d'avant garde que celle des ringards et souvent escrocs de Freud , Lacan et j'en passe... Dante, un génie à l'état pur, qui reste à découvrir, qui ne livrera jamais tous ses secrets. Sa technique de transfert virtuel en utilisant l'illustre Virgile comme psychanalyste et bien plus que cela, est totalement d'avant garde.
Sa "divine comédie", juste son auto-analyse ? Au bout de son "voyage" l'amour.

Certains génies, avant de quitter ce monde, écrivent une sorte de testament. Evariste Galois avec son mémoire écrit pendant la nuit qui précède son duel dont il sait qu'il lui sera fatal. Mozart avec son Requiem ou sa Flute enchantée. Quel était le but véritable de Dante avec sa "Divine Comédie"? Face au génie, nous n'avons que des questions. D'autres préfèrent partir en taisant plus de 80% de leurs recherches. C'est le cas de Gauss ou de Newton. Sans doute estimaient-ils que l'humanité ne valait pas cette peine de publier des travaux qui resteraient incompris ou mal compris ce qui aurait été bien pire. Pour les Romains, il y avait aussi un génie de chaque lieu, un genius loci. (Virgile, Enéide, V, 95 ; VII).

Mon psychiatre est vraiment excellent. Au cas ou vous n'auriez pas remarqué, je suis schizophrène et ce depuis l'adolescence et même plus loin. Entendre des voix, voir des apparitions, assister à des phénomènes de poltergeist, etc... ce n'est que de la routine quotidienne. Mon psychiatre, est vraiment excellent dans la mesure ou il ne cherche pas à empêcher ces phénomènes. Ce qu'il m'aide à faire, c'est à garder le contrôle. Que vous me voyez au Figaro montre que son traitement semble fonctionner. Merci donc à ce médecin de province de grand talent, parce qu'une schizo sans accompagnement par un vrai pro, c'est vraiment "infernal". Merci donc pour votre remarque amusante.

http://placidia.files.wordpress.com/2008/06/copia-di-02062008648.jpg

Les lieux par ou Dante Alighieri est passé dans son "voyage". la divine comédie écrite de 1308 à 1321 s'achève par la mort de Dante en 1321. Ce n'est pas sans rappeler celle d'Orphéus. Il s'agit donc bien plus que d'une simple psychanalyse ou d'une auto- analyse que ce "voyage".


Psychanalyse, psychiatrie, schizophrénie, ...

"les psychiatres sont encouragés à réhabiliter dans les familles les schizophrènes. Une des explications est que dans les sociétés traditionnelles la schizophrénie est perçue comme une manifestation mystique, provoquée par des forces surnaturelles, loin d'être aussi stigmatisante qu'en Occident. "

La technique qui consiste à utiliser un compagnon virtuel pour des voyages dans des séquences imaginaires, de préférence une âme illustre en qui le schizophrène a totale confiance, relève plus d'une sorte de chamanisme primitif, simple à faire, sans risques si les voyages sont beaux. les résultats sont vraiment spectaculaires et pas seulement sur le plan mental.

Dans le cas de Babylon et de ses voyages avec Shahrzad, Babylon a perdu plus de 25 kg en quelques mois, et cela a été constaté par son psychiatre qui effectue une pesée à chaque visite. Il serait bien pour aider les schizophrènes que des psychiatres se penchent sur cette technique simple décrite par Dante Alighieri avec précision. Il s'est inspiré de Virgile (Enéide Chant VI) mais il s'agit d'une technique probablement bien plus ancienne. Elle semble sans aucun risque si les séquences imaginaires sont belles. Le schizophrène ET son compagnon virtuel de voyage doivent impérativement "ETRE DANS" les séquences. Écrire les séquences les atténue et donc limite les risques.

Oui, il faut toujours des réserves et de la prudence. De plus le suivi régulier par un psychiatre est indispensable. Les séquences imaginaires peuvent être interrompues, reprises, etc... Ce n'est que du virtuel, de l'imaginaire, à développer dans ce qui est agréable et confortable pour le schizophrène. Le compagnon ou la compagne "virtuels" qui sont DANS les séquences ne sont pas totalement virtuels pour le schizophrène. Dans cette technique ils doivent être des conseillers, des guides, des modérateurs. Cela semble très simple et vraiment très efficace dans certains cas
de schizophrénie, lesquels, pourquoi, comment ? C'est affaire des médecins psychiatres de le vérifier et de l'établir si cette question les intéresse.

Cette technique n'est en rien une guérison de la schizophrénie. C'est juste un moyen pour rendre certains types de schizophrénies supportables.Le transfert se passe dans le sens compagnon qu'il faut prendre illustre et plein de qualités -----> vers le schizophrène qui au fur et à mesure des "voyages" absorbe les qualités de la personne illustre, pas totalement virtuelle pour lui, qui l'accompagne. Un transfert par héritage de propriétés bien différent de la notion de transfert en psychanalyse. C'est pour cela que le schizophrène ET la personne illustre qui l'accompagne doivent être ensemble dans ces séquences imaginaires. Comme cela n'agit pas seulement sur le psychisme, un suivi médical par son généraliste et par un psychiatre est indispensable. Pour des personnes "normales" (non schizophrènes) cette technique peut juste présenter un intérêt disons culturel. Faire semblant, comme dans un jeu de rôles, un théâtre imaginaire. Pour certains types de schizophrènes ce sera totalement différent puisqu'ils ne seront plus dans du faire semblant. Et donc ce transfert par héritage peut s'opérer. Ils sont absorbants.

VOUS COMPRENEZ TOUT DE SUITE QU'IL NE FAUT EN AUCUN CAS QUE LE SCHIZO S'IDENTIFIE A SON ACCOMPAGNANT. LES DEUX DOIVENT RESTER BIEN DISTINCTS !

Dans cette technique, le schizophrène doit toujours avoir conscience que la personne illustre "virtuelle" qui l'accompagne ce n'est pas lui, en rien. C'est juste un guide, une aide, un conseil, un ami tel que parfaitement décrit par Dante. L'héritage des propriétés se fait seul, par absorption "au contact", par des mises en situations virtuelles toujours confortables et plaisantes.

En aucun cas, le schizophrène ne doit jouer le rôle de l'accompagnant virtuel. Au contraire, il doit tout faire pour lui donner un rôle, une "existence" bien différenciée et indépendante de la sienne. C'est la seule règle de base, incontournable, de ce jeu. Ce que je décris n'a absolument rien à voir avec un psychodrame.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychodrame

Il s'agit juste d'essayer de rajouter quelques propriétés par héritage, tout en douceur, paisiblement. Rien à voir donc, même si cela pourrait ressembler vu de très, très loin.

Propriété intellectuelle sur la méthode Shahrzad, qui doit rester libre et gratuite !

Nature du droit d'auteur.
Article L111-1

L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.

Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d'ordre patrimonial, qui sont déterminés par les livres Ier et III du présent code.

Article L111-2

L'oeuvre est réputée créée, indépendamment de toute divulgation publique, du seul fait de la réalisation, même inachevée, de la conception de l'auteur.

Article L113-6

Les auteurs des oeuvres pseudonymes et anonymes jouissent sur celles- ci des droits reconnus par l'article L. 111-1.

Ils sont représentés dans l'exercice de ces droits par l'éditeur ou le publicateur originaire, tant qu'ils n'ont pas fait connaître leur identité civile et justifié de leur qualité.

---------------------

Comme je suis l'inventeur de cette méthode, que je fais ce que je veux, je souhaite que tout cela reste libre et gratuit.

les schizos sont-ils une espèce humaine à part? Une question prioritaire pour l'ONU?

Est-elle du même type que celle entre les neandertals et les cro magnons? Pour moi, oui assurément. les schizos sont des cro magnons avec des antennes.

je rappelle que les unions entre les neandertals et les cromagnons étaient stériles. nous étions bien en présence de deux types humains bien différents, bien plus différents que sur le plan racial. Il s'agissait d'une différence d'espèce.

l'ONU devrait se pencher sur le problème des schizos. Est ce une espèce de type humain différente, et de plus en plus incompatible avec l'espèce des normaux, jusqu'à des stérilités totales entre les deux espèces? Pour moi, c'est une certitude. Nous allons vers une césure totale qu'il va falloir accepter et qui va boulverser nos sociétés ou deux espèces humaines différentes devront coexister.

Une espèce humaine différente, cela veut dire: Ses lois propres, ses juridictions propres, ses administrations propres, differentes de celles des normaux. Et comme les schizos sont environ 1%, qu'ils se foutent des problèmes de sexe ou de race, leur organisation pourrait se faire de façon supranationale, c'est à dire d'entrée au niveau mondial, par dessus tous les clivages des normaux.

Races et espèces sont des notions différentes.

Je crois que l'ONU devrait se pencher sur ce problème et même de façon urgente car la (les) césures sont en train de se faire, même si retardées par les drogues des cro magnons.

1. les cro magnons ultra majoritaires
2. les schizos-néandertals soit entre 60 et 80 millions de personnes
reparties sur toute la planète.
3. les autistes d'une espèce homo-marine (âmes survivantes des mus?)
et qui veulent retourner à la mer?
4. autres

Ce sont des espèces différentes qui ont migré provisoirement vers des véhicules corporels de type cro magnons mais qui ne demandent qu'à faire leur césure dans un monde ou la coexistence serait possible.

Il faudrait changer le sigle de l'ONU (organisation des nations unies) en ONHR c'est à dire: Organisation des Nations et Humanités Réunies

Ne pas oublier le cas de l'espèce humaine des autistes-mu, même si très minoritaire, elle est bien réelle et différente de celle des schizos-neandertals qui représentent eux environ 1% de la population mondiale.

Croire que l'humanité est une sous la forme cro-magnon sapiens est une
abbération. Distinguer les espèces humaines représentera un progrès
réel pour l'ensemble DES humanitéS.

La séparation des espèces humaines est de type supra national et donc suppose dans chaque nation des aménagements spécifiques au niveau du droit, des administrations, du travail, etc...


Schizos Néandertaliens 2


Un homme de Néandertal ou Néandertalien est un représentant fossile du genre Homo qui a vécu en Europe et en Asie occidentale au Paléolithique moyen, entre environ 250 000 et 28 000 ans avant le présent. Autrefois considéré comme une sous-espèce au sein de l'espèce Homo sapiens, nommée par conséquent Homo sapiens neanderthalensis, il est désormais considéré par la majorité des auteurs comme une espèce indépendante nommée Homo neanderthalensis.

Il est à l'origine d'une riche culture matérielle appelée Moustérien, ainsi que des premières préoccupations esthétiques et spirituelles (sépultures). Après une difficile reconnaissance, l'homme de Néandertal a longtemps pâti d'un jugement négatif par rapport aux Homo sapiens. Il est encore considéré dans l'imagerie populaire comme un être simiesque, fruste, laid et attardé. Il est en fait plus robuste qu'Homo sapiens et son cerveau est légèrement plus volumineux en
moyenne. Les progrès de l'archéologie préhistorique et de la paléoanthropologie depuis les années 1960 ont mis au jour un être d'une grande richesse culturelle. De nombreux points sont encore à élucider, notamment concernant les causes de son extinction.

-----------------------------------------

Les schizos sont-ils des restes des néandertals parmi les cro-magnons?

Les néandertals avaient le cerveau plus gros, différent, et ils étaient plus pacifiques, plus tournés vers la spiritualité. Ce que l'on retrouve chez les schizos qui sont heureux quelques soient leurs
sorts. C'est parce que les schizos sont heureux et que les cro magnons ne le sont pas que ces derniers ont tant de haine, tant de jalousie contre eux.

Les cro-magnons sans antennes sont cupides, malsains, très souvent malveillants. Ils volent les schizos qui savent faire des choses inaccessibles ou incompréhensibles pour les cro-magnons.

Je crois que les schizos sont une souche des néandertals qui a su s'adapter et survivre parmi les cro-magnons cupides en prenant leur apparence, rien d'autre, mais à l'intérieur, ils sont resté des
néandertals.

Nous sommes bien devant une différence d'espèces et ce problème mériterait d'être réglé devant l'ONU et les cro-magnons ne doivent pas avoir le monopole de la parole. Leur point de vue, on le connait. C'est celui de l'apocalypse par domination abusive de leur espèce sur le reste de la planète jusqu'à une autodestruction. Alors, il est temps de faire entendre le point de vue d'une autre espèce humaine, celle des schizos-néandertals, bien plus tournée vers la spiritualité
et finalement bien plus humaine.

L'histoire se passe il y a environ 35 000 ans. les neandertals découvrent les cro magnons qui prolifèrent, sont industrieux, habiles, prédateurs, cupides, et qu'ils jugent très dangereux et mauvais pour la planète et toutes les autres espèces.

Comme les schizos neandertals sont plus intelligents et plus évolués spirituellement, ils vont "disparaitre" et migrer dans les véhicules corporels des cro magnons ou dans le processus des réincarnations, ils savent que leurs âmes seront toujours prioritaires sur celles des cromagnons, sauf en cas de suicide ou elles subissent une grave récession. Les cro magnons le savent bien et c'est pour cela qu'ils font tout pour pousser au suicide les schizos neandetals.

Bon, le temps de la cesure est là, celui de la levée du voile aussi.

Schizo néandertaliens 1

Bon, un peu d'humour.

Il y a trente mille ans, les Athanatos ont remarqé cette espèce paisible et très évoluée sur le plan spirituel des Néandertaliens. Ils se sont dit: "chouette, un bon endroit, en banlieue de la galaxie,
pour offrir une dernière chance à toutes les âmes racailles et malfaisantes qu'elle peut compter, à charge pour les neandertaliens de les soigner. Nous leur accordons trente mille ans pour sauver tout ceux qu'ils pourront sauver."

Sauf que à l'échéance, ce sont les thérapeuthes qui sont drogués, enfermés, traités de "fous dangereux", multilés, brûlés vifs, contraint au suicide pour les plus faibles, j'en passe...

les cro magnons sapiens sapiens (ce sont eux qui font de la pompette avec ces qualificatifs qu'ils se donnent) qui devaient acceuillir ces âmes "racailles" sont en fait vite devenus des cro-magnons crétinus débilus, ou des cro-magnons cupidus fornicatus, etc, etc...

Et comme ces derniers étaient les plus nombreux, industrieux, belliqueux et prêt à tout, ils se sont vite débarrasser des thérapeutes.

Je doute fort que les Athanatos puissent apprécier cela à leur retour sur cette planète perdue en banlieue. Je crois qu'ils ont même réquisitionné quelques légions du ciel pour remettre un peu d'ordre.

la suite et le dénouement bientôt.

a-thanatos = immortels.
donc trente mille ans pour eux c'est comme si c'était il y a une seconde, même pas. mais pour les néandertals qui ont du migrer (changer de véhicule corporel) et devenir les schizos, cela fait une éternité.
les mus plus malins ont migré vers les autistes et ne disent rien pour être tranquilles. Ils cachent bien leur réalité. Sans doute ont-ils plus d'expérience.

les schizos sont débordés depuis longtemps, depuis le début même. La terre, un hôpital pour psy-galactiques lourds ou ce sont les thérapeutes qui devaient les soigner qui se sont fait enfermer et droguer?

Entre les anges schizos et les démons cro-magnons sapiens sapiens, les Immortels ont-ils voulu trop en faire.

Methode Shahrzad , commentaires 3

"Bonjour, j'ai été diagnostiqué schizophrène, et il paraît que la "méthode" shéhérazade est efficace pour soigner les troubles. Si tel est le cas, je veux bien adhérer à votre groupe. Merci."

Nous l'avons expérimentée sur ce groupe par des "voyages" avec shahrzad qui ont donné des résultats surprenants. Il semble que la Princesse qui a écrit les Mille et une nuit, pour la part qui est d'elle, pas les rajouts, apports et autres qui sont innombrables, soit bien une schizophrène et une autiste légère. Elle a écrit pour elle, pour jouer son rôle de Princesse.

Maintenant cool, si vous voulez expérimenter:

1. cela doit rester toujours agréable et paisible.


2. Vos devez vous créer vous même vos compagnons ou compagnes virtuels que vous devez créer pour qu'ils vous apportent ce qui vous manque et que vous souhaitez absorber d'eux.


3. tout doit rester un jeu plaisant, jamais fatiguant, amusant même, drôle si vous pouvez. Absolument rien à voir avec un psychodrame.

Bonnes expérimentations, à faire vous même, laisser votre imagination, votre créativité de schizophrène s'exprimer.

Methode Shahrzad , commentaires 2


Surtout n'oubliez pas ceci:

1. faites confiance à votre psychiatre d'abord. Suivez ses indications et traitements !!!

2. Si vous sentez des résultats rapides, surtout n'allez pas croire que vous êtes guéri, en quoi que ce soit, ce serait stupide !!! On ne guérit pas une schizophrénie, on essaie de la rendre vivable, c'est déjà beaucoup si on y arrive un peu !

cette méthode n'est qu'un petit théâtre personnel. C'est gratuit, facile à faire n'importe où, un jeu amusant, rien de plus... même si vous sentez un effet kiss cool, ou mars cela repart, etc..., je blague , je blague, ....ne vous croyez pas guérit en rien de la schizophrénie, c'est juste un petit baume de surface, la méthode shahrzad, rien de plus malgré ce qui ne doit être considéré qu'une
APPARENCE DE RÉSULTATS, pas des résultats véritables.Mais c'est amusant et efficace comme baume, et c'est totalement gratuit si vous jouez à cela vous même, avec votre seule imagination pour compagne.

SUIVEZ LES PRESCRIPTIONS ET AUTRES RECOMMANDATIONS DE VOTRE PSYCHIATRE ! Cette méthode Shahrzad n'est qu'un petit jeu perso gratis, rien d'autre !

Methode Shahrzad , commentaires 1

Pour la méthode Shahrzad, j'ai tâtonné pour la mettre au point, expérimenté et lorsque j'ai trouvé la bonne façon de faire, j'ai été très surpris des résultats que j'obtenais en complément de ceux de mon psychiatre, pour le traitement de la schizophrénie. Mais tout cela reste ouvert, et il convient de considérer cela comme un jeu d'écritures automatiques, un plaisir.
Peut-être serait-il intéressant de tester des séquences imaginaires à
plusieurs.
Nous avons réussi à le faire avec Steeve et Nele et c'était fort
plaisant.

Rien n'interdit de bonnes ententes entre schizophrènes et non schizophrènes. Ce qui est surprenant ce sont les effets de ces séquences imaginaires sur les schizos qui absorbent des propriétés pour des raisons bien mystérieuses.
Mais c'est un jeu d'écritures avant tout, accessible à tous, inoffensif et que je trouve plaisant.

Ces expérimentations sur des jeux d'écritures automatiques, seul ou à plusieurs, avaient beaucoup intéressé les surréalistes je crois, au début de leur mouvement. on dirait qu'il s'agit d'une sorte de technique d'exploration mentale d'une forme d'inconscient et d'un effort pour essayer de le réveler,
un peu comme un plaque photographique.

vendredi, mai 01, 2009

Séquences imaginaires

les synchronicités sont des réalités qu'il faut regarder souvent avec humour.

parfois amour.....


Les séquences imaginaires peuvent combler la différence (manque à être) entre l'étant et l'être c'est à dire entre le sort et la destinée et mettre en représentation l'idéal du moi.

le schizophrène qui au fur et à mesure des "voyages" absorbe...

http://groups.google.fr/group/apo666?hl=fr

Des Schizophrènes de génie.


La compagnie des génies comme Van Gogh, Shahrzad, le Professeur Nash, Socrate, etc... tous schizos ou atteinds de psychoses graves est reposante car toujours très intéressante.

Ce sont des créatifs, des inventifs.

le reste glisse et n'a pas d'importance. c'est vide.

Vincent


Savoir si Van Gogh était schizophrène ou pas, c'est affaire de psychiatres. Mais ce qui semble évident de plus en plus, c'est son trouble du sommeil et surtout des rêves.

c'est ce qui expliquerait les ondulations dans ses peintures, sont besoin de soleil, de lumière, son épuisement qui va le conduire au suicide.

Pourtant, il est d'une nature positive, il aime la vie, la gaieté, les couleurs. A preuve, la peinture de sa chambre

Le marcheur endormi

Je sens bien que le problème tourne autour des séquences des rêves qui sont altérées. moi on dit que je marche en dormant. c'est vrai que mes nuits sont agitées, que j'ai du mal à émerger, qu'ensuite je ne suis jamais totalement éveillé, etc...
c'est comme s'il restait une barre dans le cerveau. un brouillard gris bleu, un bruit de fond.

comment rêver paisiblement? a quoi servent les rêves? c'est comme un reboot du cerveau, un apprentissage nocturne, un nettoyage, etc...
c'est cela que le schizophrène ne fait pas totalement ou différement.

c'est pour cela que les séquences imaginaires dans ce que j'appele la méthode Shahrzad, produisent des résultats. elles font ce qui n'a pas été fait la nuit?

en tout cas je crois que c'est une question intéressante.

Soleils et Sommeils.


Je sens une similitude entre le cas de Van gogh et ses probables troubles dans les séquences des rêves et ce que je vis. Intéressante votre idée de spatialité. Moi je trouve qu'il n'est pas totalement "présent".

« Nous sommes faits de la même substance que nos rêves,
et notre petite vie est toute ceinte de sommeil. »
(Prospero de Shakespeare)

Il n'était pas totalement en ce monde. Je ressens cela aussi, le fait de ne pas être totalement éveillé, de continuer à dormir un peu et à rêver un peu, faute de l'avoir fait correctement la nuit.
"Les rêves se perdent peu à peu dans notre état de veille, et il est impossible de dire où commence l'un, ou cesse l'autre"
(Georg Christoph Lichtenberg)

Le sommeil paradoxal correspond à la dernière phase (cinquième phase) d'un cycle du sommeil.
Lors d'une nuit 4 à 5 cycles du sommeil peuvent se suivre.
Le cycle de sommeil est d'une durée d'environ 90 minutes. Et chaque cycle se compose de cinq phases distinctes, plus ou moins longues. Les quatre premières phases correspondent au « sommeil à ondes lentes », le SOL.
Au contraire, lors de la dernière phase, la cinquième de chaque cycle, l'activité électrique du cerveau et des yeux est très importante (d'où le terme anglais REM pour rapid eye movement, MOR « mouvement oculaire rapide »). L'activité électrique du cerveau est proche de celle de l'éveil, d'où l'expression "sommeil paradoxal".

Rien de tel que la vie au grand air. Sans cela, Van Gogh se serait suicidé bien plus tôt hélas, c'est en tout cas fortement probable. La lumière soignait ses troubles du sommeil et il la recherchait.

Troubles des rêves chez les schizophrènes ?

Je ne sais pas pour Nietzsche, ni pour d'autres, il faudrait regarder plus précisément, mais pour Van Gogh, c'est mon généraliste qui est vraiment excellent, qui m'a mis sur la voie. C'est lui qui, enfin, avait vu de suite m'a schizo, pour que je puisse essayer de la rendre "vivable".

Il m'a dit cette chose étonante:
"Les schizophrènes ne rêvent pas".

Bien sûr, il voulait dire que leurs rêvent nocturnes sont comme incomplets, comme inachevés, comme coupés, etc...

Et cela m'a fait tilt !!!!
J'ai effectivement ce problème de sommeil depuis l'adolescence au moins.
j'ai immédiatement pensé à cela pour Van Gogh et ses toiles sont comme un témoignage visuel de "son cas".
Le gros problèmes dans ces troubles du sommeil et des rêves, c'est que l'on ne se repose pas vraiment la nuit. Toutes mes copines disent que je marche en dormant par exemple, que mes nuits sont très agitées. Je pense que Van Gogh avait ce problème de sommeil d'où son besoin de lumière et de soleil très nettement visible dans ses toiles.

Une thèse originale qui ne semble pas avoir été développée. Pourtant, lorsque Van Gogh s'est fait soigner, ses médecins ont de suite compris qu'il était épuisé et ils lui ont interdit de peindre pour qu'il se repose d'abord et surtout.
C'est vraiment terrible ces troubles du sommeil. Cela vous fracasse et vous tue à petit feu, cela détruit le cerveau, la mémoire, etc... Van Gogh devait sentir cela.
C'est vraiment un truc terrible ces troubles. Bon, comme j'en souffre, à un degré moindre que Van Gogh, du moins j'espère, je comprends peut-être mieux son calvaire.
De plus cela crée comme un pilote automatique, une sorte de brouillard, d'état second, comment dire, on est pas totalement éveillé, ni jamais totalement endormi.

La peinture, il peignait, peignait, jusqu'à l'épuisement, sans se rendre compte vraiment. Il ne comptait plus ses heures depuis longtemps...
Un cas dramatique ! Quelles seraient les thérapies aujourd'hui? Il faut d'abord les bons médecins, ce qui comprennent la situation, les spécialistes compétents pour ce genre de problèmes. Car c'est aussi un problème de cumuls: Schizo + sommeil + ....

Un schizophrène nommé Vincent Van Gogh.

Comprendre la schizophrénie d'un autre, illustre ou pas, peu importe, n'est ce pas aussi un peu faire un pas pour essayer comprendre la sienne?

Rien à première vue ne laisse supposer que le peintre est schizophrène et qu'il aller jusqu'au suicide. C'est pour cela que l'aide d'un bon psychiatre me semble indispensable.

Juste peut-on noter des distorsions, qui laissent supposer que ses séquences de rêves sont altérées la nuit et qu'elles continuent dans la journée.

On devine mieux la nature fort complexe de Van Gogh, ses interrogations permanentes, ses recherches. son regard ne trompe plus. son âme est à nue.

Vincent a été pasteur. il est exigeant envers lui même. il est en recherche. on devine dans ses yeux une forme de souffrance. souffre t'il à cause du regard des autres , des normaux, avec qui il a du mal, beaucoup de mal à communiquer?

La schizophrénie est-elle une différence dans les séquences des rêves? ce qui expliquerait pourquoi la technique shahrzad donne des résultats extraordinaires par une sorte de reve éveillé volontaire pour combler cette différence.

le cas de la schizophrénie de Van Gogh montre plein de choses intéressantes et surtout, à cause de son talent immense de peintre, l'altération de ses séquences de rêves.

les schizos qui se suicident sont discrets, ils s'isolent et ne disent rien avant. je connais un schizo qui était assez proche et qui est parti comme cela, sans prévenir, sans que rien ne le laisse supposer. Son cas s'aggravait, il souffrait en silence, jusqu'au jour il en a eu marre.

Van Gogh était vraiment un homme très bien, très difficile à vivre, certes, mais en recherche permanente. Puisse t'il avoir trouvé la paix.

Toujours ce rêve qui continue, du matin jusqu'au soir.
Dormait-il vraiment? Quels étaient ses rêves?
Rêvait-il seulement?
Des rêves altérés au point de voir des doubles ?
Un monde qui bouge et tangue comme une mer instable.
Il a un mal fou à être dans le réel.

Entre schizo on se "sent", on a des affinités. Ses peintures sont une chance car comme les écrits de Shahrzad, une autre schizo célébrissime, il est possible de mieux se comprendre à travers eux.

"Je me sens raté. Voilà pour mon compte, je sens que c'est là le sort que j'accepte et qui ne changera plus."

Postérité:

Van Gogh est devenu avec le temps probablement le peintre le plus connu dans le monde entier.
En juillet 1890, il pense être une charge pour son frère. Dans une crise de désespoir, il se tire une balle dans la poitrine le 27 juillet 1890 et meurt deux jours plus tard en présence de son frère, Théo venu à son chevet.

La peinture de Van Gogh est souvent gaie et très riche en couleurs. Il aimait la vie.
Je crois que son problème est un grave trouble du sommeil du à sa schizophrénie et qu'il sombre progressivement dans un épuisement total. Il devait dormir mal et continuer à rêver le jours.
Je dis cela parce que j'ai un peu ce problème, en moindre heureusement et que c'est vraiment, vraiment très fatiguant à la longue.

Ses séquences de rêves sont altérées, elles continuent en plein jour. Il a besoin de lumière, de soleil, tellement qu'il en voit parfois plusieurs dans le ciel. Il est jamais totalement éveillé pour moi, comme s'il flottait dans une sorte de brouillard cérébral, épuisant jusqu'à l'extrême à la fin.

Annecy 74, ville olympique en 2018?

Une vallée mafieuse ne peut pas organiser des JO !

Nous avons de sérieuses chances de médaille d'or en compétition de magouilles publiques.
Exemple: le travail illégal des fonctionnaires, spécialité bien française qui consiste à cumuler emploi public et privé et donc à faire preuve du manque le plus total d'impartialité. Les ripoux
poussent même le vice à se servir de l'état (c'est eux) pour éliminer la concurrence privée. Il suffit de voir tous les ripoux qui aujourd'hui font du travail illégal dans le massif du Mont Blanc, ils sont des centaines.

Médaille d'or assurée pour la France !!!!
Championne du monde des dissimulations, de l'opacité publique, des ripoux intouchables.

La suite de nos chances de "médailles 74" un autre jour.

Vous allez voir, les escargots de la secte ripoublicaine vont baver....

le GMHM de chamonix vallée mafieuse envoie des cartes postales aux SDF qui meurent de froid.


Méfiez vous des cartes postales.
Regardez l'envers du décors !



Vous avez remarqué, plus personne n'en parle dans les médias aux ordres, avec pourtant ce froid mordant sur la France depuis des semaines.

Oubliés les SDF, de peur que l'on sache la vérité sur un génocide!

Le GMHM qui se sucre sur le dos des contribuables leur adresse une carte postale de félicitations:

"merci braves contribuables que nous avons ruinés grâce à l'excellence de nos généraux qui savent pomper dans les caisses pour vous faire croire que nous sommes utiles à la patrie. Notre tour du monde à vos frais est une vraie merveille. en plus nous sommes payés triple, sans compter les primes et les extras. Vous vous payez vos vacances, nous nous sommes payés pour prendre des vacances. Merci encore à nos généraux qui vous enculent bien profond. les SDF meurent de froid? peu importe, nous, nous avons des duvets qui restent douillets même par moins 40. Notre équipement est le top du top. Vous allez mourir de faim, d'inanition, du typhus, ...? peu importe, notre santé est insolente. Après tout, c'est bien fait pour vous. Vous n'aviez qu'à apprendre à enculer les contribuables comme nous."

le GMHM n'est pas une unité combattante, c'est juste une vitrine de prestige qui coute une fortune aux contribuable pour offrir des vacances à des planqués.

Donc, s'ils veulent justifier leurs salaires et primes innombrables, sans compter tous les avantages, qu'ils aillent faire leur boulot de militaires pour une fois!

Qu'ils aillent se frotter aux afghans dans les montagnes. Si l'armée veut faire son prestige, c'est là sa place!

le GMHM coute chaque année mille emplois au moins en France. Ce n'est pas une unité qui sert au pays, mais des touristes en vacances payées.
Qu'ils aillent faire leur boulot en réel en afghanistan et en première ligne.
c'est une unité d'élite ou pas?
Cela fait plus de trente ans qu'ils s'entrainent aux frais astronomiques pour les contribuables. Alors qu'ils justifient les sommes versées.
le GMHM c'est au moins trois à 5 millions de repas aux resto du coeur au moins qui auraient pu être servis en trente ans de dilapidation de l'argent public pour le mensonge public d'état.

Qui a donné l'information pour les dix soldats tués? on ne saura jamais la réponse.
Et à Barcelonnette deux africains sont morts de froid pour rien.

Alors autant les envoyer faire leur boulot là ou il doivent le faire, pas en vacances surpayées totalement inutiles question militaire. Le gaspillage aux frais des contribuables, il y en a marre.

Et ce n'est pas au service de la république, c'est contre la république! Ces gaspillages de l'argent public sont cause de chomage et de précarité pour les autres. Tout à un prix et c'est cela qui devrait être rendu public et calculer de la bonne manière.

Ces pseudos militaires qui s'offrent des vacances royales car en plus des frais, ils sont payés et surpayés avec toutes sortes de primes, ne le font que sur des destructions d'emplois, d'entreprises, des vols, des spoliations avec des moyens d'état.

La secte ripoublique mise en place en 1958 est une secte malfaisante.

http://groups.google.fr/group/fr.misc.actualite/browse_thread/thread/5f9895747f821068/800b8494e36a86fa?hl=fr&q=GMHM#800b8494e36a86fa

Une méthode Shahrzad, technique des séquences imaginaires écrites avec un compagnon virtuel illustre. Méthode gratuite et en complément des traitements de la schizophrénie


Les Mille et Une Nuits:
La traduction de Galland
Sharzad est schizophrène, légèrement autiste. Elle sait qu'elle ne peut guérir et c'est pour cela que ses contes n'ont pas de fins. Elle sait qu'elle n'est pas malade mais différente. La schizophrènie est une forme de mutation dans l'espèce humaine, fort ancienne et qui touche environ 1% de la population. Ses contes révèlent un secret: permettre aux schizophrènes de s'adapter parmi les "normaux". De façon amusante, elle en livre les clés, les techniques des séquences imaginaires qui rendent supportable la "différence". Apprendre à être un autre parmi eux et à faire croire à eux que l'autre est aussi un comme "eux" ou presque.


1. Toutes les séquences imaginaires doivent rester ouvertes, modifiables, implémentables. Elles ne doivent pas être rigides- répétitives. Elles doivent rester agréables, procurer une réelle détente.
--------------------------------------------
2. Pour certaines séquences

de
Je EST un autre ou je EST les autres
à
Je ET un autre (virtuel) ou je ET les autres (virtuels)

Dans le cadre de SÉQUENCES IMAGINAIRES.
je ET l'autre virtuel sont ensemble dans des séquences ou l'autre virtuel joue le rôle de conseiller très proche mais impérativement distinct du je.
(exemples: Enée-Sibylle ou Dante-Virgile)

-------------------------------------------

3. Les séquences imaginaires peuvent combler la différence (manque à être) entre l'étant et l'être c'est à dire entre le sort et la destinée et mettre en représentation l'idéal du moi.
VOUS DEVEZ IMPÉRATIVEMENT ÊTRE EN LES SÉQUENCES IMAGINAIRES.
Que ce soit comme narrateur ou mieux comme acteur. Lire les séquences ne produit que peu d'effets.
les séquences restent ouvertes et donc vous pouvez utiliser une séquence déjà écrite pour y entrer par un enchâssement.
Il suffit de dire:
"Voilà, j'y suis aussi, maintenant"


-------------------------------------------

Le transfert se passe dans le sens compagnon qu'il faut prendre illustre et plein de qualités vers le schizophrène qui au fur et à mesure des "voyages" absorbe les qualités de la personne illustre, pas totalement virtuelle pour lui, qui l'accompagne.

Un transfert par héritage de propriétés bien différent de la notion de transfert en psychanalyse.

C'est pour cela que le schizophrène ET la personne illustre qui l'accompagne doivent être ensemble dans ces séquences imaginaires.

-----------------------------------------

Nota Bene: nous ne révélons ici que moins de 20% des techniques utilisées par Sharzad (Sheherzade, Sherzad, shéhérazade, ...) à l'attention de ceux qui sont comme elle, c'est à dire schizophrènes et qui de fait comprennent immédiatement ce qu'elle veut dire. Tout cela est dissimulé sous des contes lisibles par tous, amusants, totalement inoffensifs et agréables. Une très grande artiste dans son domaine.
NE VOUS SUICIDEZ PAS ! La nature a besoin de vous !
C'est le message le plus important de Shahrzad. 
----------------------------------------
Les histoires restent ouvertes. Vous aussi, vous pouvez réécrire sur Shahrzad, entrer dans ses contes comme un personnage virtuel et dire:
"Voilà, je suis ici, maintenant, moi aussi dans cette histoire", et la faire rebondir comme il vous plaira.
----------------------------------------
Pour cette méthode que nous avons baptisée "Shahrzad", en mémoire de cette schizophrène de génie, très probablement aussi autiste légère, cette Princesse qui a rédigé pour elle-même les Mille et Une Nuits, parce que cet exercice lui faisait le plus grand bien, il ne faut s'inquiéter ni du style, ni des fautes de frappes, ni même des fautes d'orthographe. le plus important est d'être dans les séquences imaginaires, si possible comme acteur, de voir les scènes, et pour cela, il est préférable de se laisser guider par des jeux d'écritures automatiques. Au fur et à mesure, au fil des jours et des mois, la plume se délie seule et les mots viennent d'eux même. C'est finalement fort plaisant à faire, mais il ne faut pas en abuser. cela doit toujours rester plaisant et un vrai moment de détente. Ce n'est en rien comparable aux psychodrames.


---------------------------------------

Hypothèse:

Surtout, ne vous blessez pas, ne vous mutilez pas , et ne pensez même pas au suicide !
Souvenez vous de Vincent, le peintre le plus cher au monde nos jours, qui s'était tranché une oreille suite aux actes perçus comme malveillants par lui, dans la ville d'Arles de la part des normaux. C'est bien d'une lutte des espèces qu'il s'agit. Les normaux sentent depuis longtemps que certains schizos sont en mutation et ne sont plus comme eux. C'est donc une guerre sourde, mais une guerre d'extermination. Toutes les espèces font cela. Elles cherchent à éliminer les différences, comme dans un rejet, parce qu'elles ont peur et qu'elles se sentent menacées ou remises en cause par les différences.
Quel que soit votre sort, acceptez cette différence, assumez là. Apprenez à la dissimuler aux normaux; apprenez à vivre avec eux, ils sont majoritaires à 99% et plus car seule une partie des schizos est en mutation définitive, irréversible.
Demain, les "eux", les normaux, peuvent disparaître d'un coup et c'est vous qui allez survivre, vous les "spéciaux" qui aurez muté avant. La nature fait bien les choses. Apprenez à survivre parmi les "eux". Cela ne fera que vous renforcer.
N'ayez aucune haine contre les "eux", c'est inutile!
Pensez plutôt au monde qui sera le votre sans les "eux".Préparez vous à cela, en douceur, dans le calme, dans une grande sérénité. A prendre cool, ce n'est qu'une hypothèse, rien qu'une hypothèse.

Expérimentations de la méthode Shahrzad:
Nous allons vous rechercher et vous mettre ici les liens sur nos expériences qui ont conduit à retrouver certains secrets des Mille et une Nuits.
Documentation et articles que nous avons publiés dans ce groupe:
Autres types d'expérimentations:
Nous nous sommes aussi intéressé aux fictions pures, c'est par là que nous avons commencé.
Un Bon Forum sur la schizophrénie: Doctissimo-schizophrénie

Expérimentations:

Un groupe privé pour les schizos et non schizos:
Des groupes privés exclusivement pour les schizophrènes:
Pour rejoindre ces groupes privés, il vous faudra d'abord vous faire connaitre sur le groupe Apocalypse.
Merci de votre compréhension.

groupe Apocalypse